Quelques Versets coraniques concernant Amîr al-Mu'minîn Ali ibn Abu Taleb

De nombreux Versets coraniques ont été révélés à propos du "Frère" du Messager d'Allah et Doyen de sa Famille, l'Imam Ali ibn Abu Taleb(p), qui a été élevé dans la maison du Prophète depuis sa première enfance. Il a grandi auprès de lui, y a acquis son caractère, a cru en lui dès l'âge de dix ans, et l'a suivi. Puis il est devenu son porte-étendard, son soldat courageux dans toutes les batailles : Badr, Ohod, Hunayn, al-Ahzâb, Khaybar, Thât-al-Salâçil et dans bien d'autres combats au terme desquels l'Islam a remporté la victoire. Le Prophète (ppslf) lui-même a témoigné du courage et du rôle de l'Imam Ali dans ces batailles victorieuses, et son témoignage constitue une décoration éternelle qui orne à jamais les pages de l'histoire et qui matérialise, à l'intention de l'humanité, l'idée suprême du Sacrifice et du djihad.

Les Versets révélés à propos du Commandeur des Croyants et l'Imam des Musulmans, Ali ibn Abu Taleb(p) -mis à part ceux que nous avons mentionnés à propos de l'ensemble des Ahl-ul-Bayt- parlent:

a) du courage de l'Imam 'Alî et de son Sacrifice sur le Chemin d'Allah ;

b) de son endurance face aux ennemis et aux moqueries qu'on lui faisait subir

c) de sa piété, de sa Crainte révérencielle, de son action, de son offrande, et de sa Direction des Croyants.

Mentionnons-en quelques exemples:

Le Verset de la Wilâyah

«Vous n'avez pas de Maître en dehors d'Allah et de Son Prophète, et de ceux qui croient: ceux qui s'acquittent de la Prière, ceux qui font l'aumône tout en s'inclinant humblement. Ceux qui prennent pour Maîtres Allah, Son Prophète et les Croyants : voilà ceux qui forment le parti d'Allah, et qui seront les vainqueurs!» (Sourate al-Mâ'idah, 5 : 55-56)

Selon al-Zamakh-charî, dans "Al-Kach-châf":

«Il [ce Verset] a été révélé à propos de Ali (p), lorsqu'un mendiant l'a sollicité pendant qu'il était en position d'Inclination dans sa Prière, et qu'il a laissé tomber pour lui sa bague -qui flottait à son petit doigt- sans interrompre sa Prière. Si vous vous demandez comment il [ce Verset] peut être relatif à Ali(p) , alors que le terme désigne un pluriel, je vous répondrai : si le terme désigne un pluriel, bien qu'il s'agisse d'un seul homme, c'est pour inciter les gens à faire comme lui -dans le but d'obtenir la récompense qu'il a obtenue - et pour rappeler que la nature des Croyants devrait être tellement soucieuse de la piété, de la bienfaisance et du secours envers les pauvres, que même quand ils sont en train de faire la Prière, ils ne devraient pas ajourner l'accomplissement d'une action de bienfaisance - qui ne supporte aucun retard- jusqu'à la fin de leur Prière.»

Citant al-Kalbî, et parlant des circonstances de la Révélation de ce Verset : «Vous n'avez pas de Maître en dehors d'Allah et de Son Prophète, et de ceux qui croient : ceux qui s'acquittent de la Prière, ceux qui font l'aumône tout en s'inclinant humblement», al-Wâhidî a écrit:

«La fin de ce Verset concerne Ali (que la Satisfaction d'Allah lui soit acquise), car il a donné sa bague à un mendiant pendant qu'il se trouvait dans la phase d'Inclination de sa Prière.»

Un grand nombre d'ouvrages de tafsîr et de hadith ont affirmé que ce Verset a été révélé à propos d'Ali.

Autres Versets

Nous mentionnons ci-après quelques-uns de ces Versets:

1) «Tu n'es qu'un Avertisseur. Un Guide est donné à chaque peuple.» (Sourate al-Ra'd, 13 : 7)

Il est dit à ce propos que le Prophète a posé sa main sur sa poitrine et a dit : «Je suis un Avertisseur, et le Guide de tout peuple.» Puis, pointant sa main vers l'Imam Ali(p), il a ajouté : «Tu es celui qui guide, ô Ali ! C'est par toi que seront guidés les Croyants après moi.»

2) «Le Croyant serait-il semblable au pervers? Ils ne sont pas égaux!» (Sourate al-Sajdah, 32 : 16)

Dans ce Verset, Ali est désigné comme le Croyant, et al-Walid ibn 'Oqbah comme le pervers.

3) «Celui auquel une Preuve de son Seigneur a été donnée peut-il rester dans le doute ? D'autant plus qu'un Témoin venu de la part de son Seigneur lui communique ceci.» (Sourate Hûd,11 : 17)

C'est au Prophète qu'une Preuve de son Seigneur a été donnée, et c'est l'Imam Ali(p) qui est le Témoin.

4) «... Sachez qu'Allah est son Maître, et qu'il a pour soutien Jibrîl et tout homme juste parmi les Croyants...» (Sourate al-Tahrîm, 66 : 4)

Le Juste parmi les Croyants, c'est Ali ibn Abu Taleb

5) «... et qu'une oreille attentive le retienne.» (Sourate al-Hâqqah, 69 : 12)

Selon de nombreux témoignages, lorsque le Prophète a récité ce Verset, en se tournant vers Ali pour lui dire : «J'ai demandé à Allah que ce soit ton oreille» Ali répondit : «Je n'ai jamais oublié quelque chose que j'avais entendu du Messager d'Allah.»

Selon al-Wâhidî, parlant des circonstances de la Révélation de ce Verset, on rapporte ce hadith, qui remonte à Buraydah:

«Le Messager d'Allah a dit à Ali: "Allah m'a ordonné de te rapprocher de moi et de ne pas t'en éloigner, de t'apprendre et de te faire retenir, et Allah a voulu que tu retiennes. C'est pourquoi ce Verset a été révélé : "... et qu'une oreille attentive le retienne."»

6) «... Le Miséricordieux accordera Son Amour à ceux qui auront cru et qui auront accompli des oeuvres bonnes.» (Sourate Maryam, 19: 96)

Selon les hadiths, le Messager d'Allah a dit à l'Imam Ali :

«O Ali! Dis: "O Allah! Garde pour moi un Pacte chez Toi, et suscite dans les poitrines des Croyants un amour pour moi."» C'est dans ces circonstances qu'Allah a révélé ce Verset relatif à Ali.»

 7) «Quant à ceux qui croient et qui accomplissent des œuvres bonnes, voilà le meilleur de l'humanité.» (Sourate al-Bayyenah, 98 : 7)

Selon des hadiths concordants, le Prophète dit à l'Imam Ali, à ce propos : «Ceux-là sont toi-même et tes Chi'ites.»

8) «Placerez-vous celui qui donne à boire aux Pèlerins et qui est chargé du service de la Mosquée Sacrée, au même rang que celui qui croit en Allah et au Jour Dernier ?...» (Sourate al-Tawbah, 9 : 19)

Selon les hadiths, sont visés dans ce Verset, d'une part Talha et al-'Abbâs -désignés par le premier terme de la comparaison-, et d'autre part l'Imam Ali -comme celui qui croit.

Source:

Au cours du vivant de Mahomet

  L'ECOLE  D'AHL - UL - BAYT:
    PREMIERE DES CINQ ECOLESJURIDIQUES MUSULMANES

Mo'assasat al-Balâgh
Titre original (en arabe) : Ahl-ul-Bayt

Traduit de l'arabe et édité par
Abbas AHMAD al-Bostani